Advertisement

Conseils sur les herbes aromatiques.

3

advertissement

Est-il préférable d’utiliser des herbes aromatiques fraîches ou des herbes aromatiques séchées ?

Je vous conseille d’utiliser trois fois plus d’herbes fraîches que d’herbes séchées dans une recette. En cas de substitution, vous aurez souvent plus de succès en remplaçant les herbes séchées par des herbes fraîches, plutôt que l’inverse. Par exemple, pensez à une salade de pommes de terre avec du persil frais plutôt que séché ! Les herbes fraîches du jardin incluent le persil, le basilic, la ciboulette, la coriandre, l’aneth et la menthe. Les herbes telles que le thym, l’origan, le romarin, la sauge, l’estragon français et la sarriette des montagnes sont satisfaisantes dans les deux formes fraîches et sèches.

Quand choisir des herbes aromatiques ?

Achetez les herbes juste avant leur utilisation. Vous les trouverez facilement chez tous les commerçants.

advertissement

Comment conserver des herbes aromatiques fraîches ?

Les herbes aromatiques fraîches peuvent être stockées dans un sac en plastique ouvert ou un sac en plastique perforé dans le bac à légumes de votre réfrigérateur pendant quelques jours. Si vous ne parvenez pas à trouver des sacs perforés dans les commerces, créez-les vous-même : à l’aide d’un couteau pointu, faites plusieurs petits trous réguliers. Si vous avez plus d’herbes que vous ne pouvez en consommer, faites des bouquets que vous associerez avec vos plantes et que vous installerez dans toute votre maison. Utilisez des herbes simples, des combinaisons d’herbes ou des herbes mélangées avec d’autres fleurs. Pour préserver l’arôme et la couleur de vos bouquets d’herbes, placez les hors du soleil direct.

Comment se lavent les herbes aromatiques ?

Lavez les herbes aromatiques quelques minutes avant leur utilisation. Lavez de petites quantités d’herbes soigneusement sous l’eau courante. Secouez-les ou essorez-les dans une essoreuse à salade. Enlevez toute trace d’humidité avec un essuie-tout propre. Si vous lavez une plus grande quantité d’herbes aromatiques en une seule fois, traitezles comme vous le feriez avec une salade. Placez-les dans un évier rempli d’eau froide puis secouez-les. Sortez-les de l’eau et transférez-les vers un bol pour que la saleté et la poussière restent dans l’eau. Jetez l’eau et répétez le processus de lavage jusqu’à ce que la saleté et la poussière aient disparu et que l’eau soit claire.

advertissement

Comment préparer les herbes aromatiques ?

Pour la plupart des recettes, sauf indication contraire, hachez les herbes finement avec un couteau de chef sur une planche à découper ou coupez-les avec des ciseaux de cuisine. Pour accélérer la coupe avec des ciseaux, coupez grossièrement les herbes dans un petit bol et coupez d’avant en arrière avec vos ciseaux. Pour couper de grandes feuilles, telles que le basilic, en chiffonnade ou en fines lamelles, c’est très simple : empilez trois à cinq feuilles en rouleau serré, puis coupez les en fines lamelles avec un couteau pointu.

Alors que certaines recettes demandent un brin ou quelques brins d’herbes, normalement les parties de la plante récoltées sont les feuilles. Pour les herbes avec des tiges plus robustes, comme le thym, l’origan, le romarin et la sauge, coupez les feuilles avec vos doigts en les passants le long de la tige de haut en bas. Avec de petites plantes à feuilles telles que le thym, utilisez les feuilles et les tiges pour la cuisson au début de la saison. Plus tard dans la saison, quand les tiges deviennent plus dures, utilisez uniquement les feuilles. Pour les herbes à tiges tendres, comme le persil et la coriandre, coupez une partie de la tige avec les feuilles. Je vous déconseille l’utilisation d’un mixeur.

Quand ajouter des herbes pendant la préparation des aliments ?

advertissement

Contrairement aux fines herbes séchées, les herbes fraîches sont généralement ajoutées en fin de cuisson dans les plats afin de préserver leur saveur. Ajouter les herbes les plus délicates – persil, basilic, ciboulette, coriandre, feuilles d’aneth et menthe – une ou deux minutes avant la fin de la cuisson ou saupoudrez-les sur les aliments avant qu’il ne soit servis. Ajoutez les herbes moins sensibles, tels que le thym, les graines d’aneth, l’origan, le romarin et l’estragon lors des vingt dernières minutes de cuisson.

Pour certains aliments, comme les pains, les pâtes, ajoutez des herbes en début de cuisson. Les herbes fraîches peuvent être ajoutées sur les aliments réfrigérés plusieurs heures avant de servir. Prévoyez au minimum deux heures pour que les saveurs se mélangent.

Comment congeler ses herbes ?

La congélation est un moyen facile de conserver les fines herbes mais présente certains inconvénients. Les herbes congelées ne sont généralement pas adaptées comme garniture, car elles deviennent moins présentables quand elles dégèlent. Elles perdent leur couleur et doivent donc être utilisées dans des plats cuisinés. Afin de préserver la qualité des herbes, la durée de congélation doit être comprise entre deux et six mois maximum.

Voici trois méthodes de congélation des herbes :

1) La méthode la plus simple : utilisez des sacs de congélation Lavez et égouttez les herbes. Absorbez l’humidité à l’aide d’un essuie-tout propre. Enveloppez quelques brins ou quelques feuilles dans un sac de congélation. Scellez et congelez.

2) Une autre méthode : utilisez les bacs à glaçons de votre congélateur Lavez les herbes et coupez-les en petits morceaux puis remplissez les sections d’un bac à glaçons à moitié plein. Couvrez les herbes d’eau froide et congelez pour que cela devienne solide. Transférez les cubes congelés dans un sac de congélation en faisant le vide. Utilisez-les dans les soupes, les ragoûts et les sauces. Attention : les herbes peuvent tacher les bacs à glaçons en plastique.

3) Une méthode gain de temps : utilisez les bacs à glaçons et les sacs de congélation Réduisez en poudre vos herbes dans un mixeur avec une petite quantité d’eau. Versez dans des bacs à glaçons et congelez jusqu’à ce que cela devienne solide. Transférez dans un sac de congélation. Si vous congelez souvent des herbes, stockez-les en emballages individuels dans un seul grand sac pour les retrouver plus facilement dans votre congélateur.

Quelle méthode fonctionne le mieux ?

Expérimentez-les par vous-même avec de petites quantités d’herbes au début de la saison et dégustez vos herbes un mois ou deux plus tard. Déterminez vos préférences personnelles avant d’investir plus de temps (et d’espace dans le congélateur !) pour des herbes congelées.

advertissement

Vous pourriez aussi aimer